Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bob Woodward

MH 370: Diego Garcia, entrepôt nucléaire visé par les terroristes ?
MH 370: Diego Garcia, entrepôt nucléaire visé par les terroristes ?

Depuis 2008, la base américaine de Diego Garcia a été transformée en un véritable entrepôt de Yellowcake Uranium (matériel nucléaire)…et cela continue toujours!

En 2008, après le débarquement dans un port canadien de la cargaison de quelque 3 500 barils de ce matériel – d’une valeur marchande de 2,7 milliards dollars et d’une importance stratégique majeure pour la sécurité -, les détails de cette importante opération nucléaire au cœur de l’océan Indien ont été révélés dans la presse canadienne, notamment dans le Globe and Mail.

Les Etats-Unis avaient imposé un Black-Out total d’informations sur les opérations militaires entre Bagdad et Diego Garcia pendant les mois d’avril et de mai 2008. D’ailleurs, le quotidien canadien Globe and Mail trouve que " almost everything about the deal made for spy novel fodder : a multimillion-dollar shipment of yellowcake uranium, the final vestiges of Saddam Hussein’s once-hyped nuclear program, quietly moved from Baghdad to Montreal via a controversial U.S. military base in the Indian Ocean, all done under orders of absolute secrecy ".

Mais pour Transport Canada, compagnie ayant assuré le transport de cette importante cargaison de matériel nucléaire du port de Diego Garcia à Montréal, " it was a relatively straightforward transaction. It was business as usual ". Cette cargaison d’uranium enrichi, qui faisait partie du programme nucléaire de Saddam Hussein, avait été adjugée à Cameco Corporation, une compagnie canadienne spécialisée dans ce domaine au début de cette année suite à un exercice d’appel d’offres.

MH 370: Diego Garcia, entrepôt nucléaire visé par les terroristes ?

Les opérations de transfert de cet important stock de matière nucléaire avaient été placées sous la supervision des autorités militaires américaines dans le plus grand secret. Les négociations avec Koweït pour transporter ces 3 500 tonnes de Yellowcake par voie terrestre ne devaient pas aboutir en raison des risques pour la sécurité vu que le trajet identifié allait faire passer le convoi par le territoire contrôlé par des insurgés chiites. " Kuwaiti authorities were reluctant to open their borders to the shipment despite top-level lobbying by Washington ", note le Globe and Mail.

D’autre part, l’embarquement de cette cargaison nucléaire dans un des ports du Koweït aurait contraint le navire à traverser le Détroit d’Ormuz dans le Golfe persique, où des unités navales battant pavillon américain et iranien se croisent régulièrement. De ce fait, le transit sur la base américaine de Diego Garcia a été considéré comme la solution la plus acceptable sur le plan de la politique, de la diplomatie et de la sécurité.

Au début d’avril dernier, tout le stock nucléaire de la centrale de Tuwaitha au sud de Bagdad fut consolidé dans 3 500 barils à paroi renforcée pour éviter toute fuite et transféré sur l’aéroport international de Bagdad. L’étape suivante de cette opération militaire sous haute surveillance consistait à transférer ces barils par voie aérienne de Bagdad vers Diego Garcia. Pendant deux semaines, des rotations aériennes entre Bagdad et Diego Garcia avec pas moins de 37 vols de l’US Air Force furent organisées pour ce transfert de matériel nucléaire en vue d’être stocké sur la base de militaire faisant partie de l’archipel des Chagos.

MH 370: Diego Garcia, entrepôt nucléaire visé par les terroristes ?

Ce stock de 550 tonnes d’uranium ne devait quitter Diego Garcia que le 3 juin 2008, soit quatre semaines après les premières réceptions de barils de matériel radioactif, pour accoster le port de Montréal samedi dernier après un long périple dans l’océan Indien et l’Atlantique. Des spécialistes soulignent que cette cargaison constitue " the last major remnant of former Iraqi leader Saddam Hussein’s nuclear program ". Ils ajoutent que le Yellowcake Uranium ne représente aucun danger si le transport et le stockage se font dans des conditions précises. Mais ils tiennent à faire ressortir que " yellowcake can also be enriched for use in reactors and, at higher levels, nuclear weapons using sophisticated equipment ".

A l’arrivée de la cargaison au Canada, le porte-parole de Cameco, Lyle Krahn, devait soutenir, aux questions de la presse canadienne, que les conditions de secret avaient été imposées par les Américains. " The hush-hush nature of the transaction was at the request of the US military, who supervised the transport of the raw material out of the volatile region ", devait-il indiquer.

Depuis 2008, Diego Garcia sert de port de transit pour ce type de marchandise. En 2014, une nouvelle cargaison d’uranium irakien était attendue. Le vol MH370 détourné vers Diego Garcia devait donc s’attaquer à cet important trésor nucléaire ainsi qu’à la base militaire américaine…l’appareil, qui transportait 239 passagers, s’est écrasé non loin de Diego Garcia, abritant un centre de renseignement "sophistiqué" de l’armée américaine ainsi qu’un entrepôt pour le transit du yellowcake irakien. Le nucléiare fut toujours l'une des cibles privilégiées des groupes djihadistes. Diego Garcia était donc bien la cible du vol MH 370.

MH 370: Diego Garcia, entrepôt nucléaire visé par les terroristes ?

Commenter cet article