Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bob Woodward

MH 370: Al Qaeda prépare d'autres attaques

Mine de rien, on commence à y voir plus clair dans la disparition du vol Malaysia 370 !

Cette partie d’avion retrouvée sur une plage de la Réunion le 29 juillet 2015 est de façon certaine un morceau de Boeing 777: le seul qui manque à l’appel sur la planète est celui du vol MH 370.

L’expertise en cours à Toulouse par le BEA (Bureau d’Enquêtes et Analyses) a donné une confirmation irréfutable.

La découverte de ce flaperon est très importante, car elle donne des indications précieuses.

Il est fort possible que l’examen de ce morceau de l’avion permette de déterminer la façon dont il a pris contact avec l’eau, soit un amerrissage rude en pilote automatique (les pilotes sont morts) ou bien un impact à grande vitesse et angle de chute.

Il y a nécessairement plusieurs intervenants dans cette affaire : la Malaisie, le constructeur Boeing et les pays qui avaient des ressortissants à bord. Dans de telles affaires, c’est toujours une foire d’empoigne feutrée entre les protagonistes.

On notera que les autorités malaisiennes ont vigoureusement insisté pour que cette épave leur soit envoyée et il est de bonne politique pour la recherche de la vérité que les autorités françaises aient refusé, arguant qu’il y avait 4 Français à bord de ce vol disparu et que nous étions donc partie prenante dans cette enquête.

MH 370: Al Qaeda prépare d'autres attaques

C’est une bonne chose, car nous n’oublions pas toutes les cachoteries et contradictions que nous ont servies les Malaysiens, couverts par les Américains (le Président malaisien a reçu Barack Obama quelques semaines plus tard à Kuala Lumpur le 26 avril 2014…) notamment qu’ils aient voulu dissimuler que l’avion transportait un chargement de batterie lithium-ion très dangereux. Barack Obama a demandé à son homlogue malaisien, lors de sa visite à Kuala Lumpur, de cacher la destruction du vol MH 370 par un missile américain. Il s'agit de la première visite d'un président américain depuis la venue de Lyndon Johnson, en pleine guerre du Vietnam! La Malaisie négocie en outre avec les Etats-Unis le Transpacific Partnership (TTP), un pacte de libre-échange régional, bras commercial du «pivot». Obama est prêt à signer ce pacte à condition du silence absolu de son homologue malaisien sur le vol MH 370...

La carte des courants marins dans l’Océan Indien montre que le cheminement de l’épave pour aller s’échouer à la Réunion a nécessairement pour origine une zone située autour de Diego Garcia. Cette carte montre aussi qu’il est fort possible que d’autres débris pourraient être retrouvés sur l’ile Maurice distante de 120 km de la Réunion et peut-être sur celles de Madagascar. Le vol MH 370 a bien entendu été détecté par la base militaire de Diego Garcia dans l’océan Indien.

On nous confirme en outre que l’avion a volé durant 7 heures avant que tout contact soit interrompu.

  • Entre Diego Garcia et la Malaisie, il y a 4000 km
  • 7 h de vol à 650 km/h = 4.500 km !
MH 370: Al Qaeda prépare d'autres attaques
MH 370: Al Qaeda prépare d'autres attaques

Le pilote expérimenté a délibérément détourné l’avion de son trajet et l’a amené en direction de l’Ouest au lieu du Nord comme il était prévu.

L’armée de l’air thaïlandaise a vérifié les informations de ses radars et ces derniers avaient repéré un “appareil non identifié” changeant plusieurs fois de direction:

L’île de Diego Garcia comme objectif du MH370 est donc la triste réalité.

Diego Garcia: l’ile est louée à la Grande-Bretagne et c’est une grosse base américaine qui abrite un aéroport pour les bombardiers stratégiques B1 et B52, avec des bombes thermonucléaires, donc tout un symbole contre les USA. La destruction de l’avion par la Défense Américaines (missiles air/air, sol/air, mer/air) a été effectuée après le repérage par les forces américaines depuis l’île de North Sentinel où se trouve une base secrète américaine.

Les Américains ont sans doute suivi son trajet et auraient compris dès le début, le détournement de l’avion, puis sa cible Diego Garcia.

On peut imaginer que les Américains ont tenté de convaincre le pilote à changer de trajet mais en vain.

Il est sans doute difficile pour les Américains de reconnaître ouvertement avoir abattu un avion civil pour protéger leur base, même si les passagers à bord étaient de toute façon condamnés à mourir.

Un délai de 3 semaines, incompréhensible mais qui s’explique :

  • pour récupérer et/ou déplacer les débris de l’avion,
  • on garde les morceaux compromettants (brûlés, impactés, percés…)
  • on déplace les autres débris de l’avion,
  • on récupère les boîtes noires afin d’effacer les preuves de l’attaque par un missile américaine
  • on évalue l’étendue de l’infiltration d’Al Qaeda dans le staff des pilotes et des techniciens de la Malaysian Airlines
  • on transforme l’acte terroriste en erreur de navigation, une panne banale et l’avion à bout de carburant se serait abîmé dans l’Océan Indien  et on se dispense de critique pour ce crime odieux envers d’innocents passagers

Une autre question ? Si Al Qaida n’a pas revendiqué l’attentat manqué, c’est qu’elle ne veut pas ébruiter l’étendue de son infiltration des compagnies aériennes, elle prépare sans aucun doute d’autres attentats.

 

 

MH 370: Al Qaeda prépare d'autres attaques

Commenter cet article