Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MARC P

 

L'« astroturfing », terme inventé aux Etats-Unis et récemment débarqué en France, désigne l'action de propagande pratiquée par des lobbys politiques, industriels ou publicitaires. La technique consiste à faire croire à la spontanéité d'une revendication ou d'un mouvement citoyen, notamment par le biais des pétitions ou des sondages. Si le phénomène est très difficile à dénombrer, l'AEGE (réseau d'experts en intelligence économique) a publié en mars 2014 un rapport qui s'inquiétait de sa montée en puissance : « La multiplication des cas récents d'astroturfing en France doit déclencher une prise de conscience sur la facilité avec laquelle se manipule l'opinion sur Internet ».

Mais à ce jour, les sites de pétitions en ligne ont du mal à contenir le phénomène. Certaines personnes avancent masquées et les média ont de multiples difficultés à dénoncer ces faits d’astroturfing. Plus les consommateurs/citoyens prendront leurs renseignements sur internet plus il est tentant d’influer sur cette source. Tout l’enjeu va donc être de détecter et contrer ses pratiques pour connaitre la réalité de l’adhésion en faveur de l’idée ou du produit. L’astroturfing peut être considéré comme un mode d’action légitime dans le sens où il est dans la nature de tous les mouvements d’essayer de se montrer plus gros qu’ils ne sont. L’astroturfing n’en serait que l’avatar moderne.

Le mot « Astroturfing » vient de la marque américaine AstroTurf qui fabrique de la pelouse artificielle,Turf en anglais, pour les stades et les jardins. La spécificité de cette marque vient du fait que l’herbe qu’elle arrive à recréer est particulièrement ressemblante.

 

Sondages manipulés

Le sondage est, avec la pétition, une des techniques les plus employées pour légitimer une opération commerciale ou politique. Les modalités du sondage comme son timing, les questions posées ou son échantillonnage sont des éléments qui sont souvent critiqués car pouvant introduire un biais dans la pertinence du résultat. Dans l’astroturfing il ne s’agit pas d’essayer d’agir sur ces facteurs mais de jouer sur le volume.

Dans le cas de la manipulation de sondage, l’astroturfing peut ne servir qu’à amorcer une dynamique qui sera ensuite poursuivie par l’effet de groupe, c’est l’effet «Bandwagon».

Le cas du journal Soir 3 du 27 novembre 2013 est un parfait exemple d’astroturfing.

La chaine avait lancé un sondage à propos de la décision de la justice sur la crèche Babyloup pour connaitre les réactions du public. Malheureusement la chaine n’avait pas prévu de protection spécifique de son site et le sondage a été largement manipulé. Il a suffi à de nombreux de supprimer le cookie informatique de la chaine pour pouvoir voter une nouvelle fois. Un internaute a d’ailleurs précisé que grâce à cette technique et à l’usage d’une extension pour navigateur, IPFlood, il a pu voter près de 64000 fois. C’est d’ailleurs l’augmentation brutale du nombre de votes dans un sens unique qui a alerté les responsables du site et les a obligé à ne pas diffuser les résultats du sondage pendant le direct de l’émission.

 

 

Le persona management

Un persona est une identité fictive stéréotypée. Son but est de correspondre à un standard donné pour provoquer une réaction déterminée. L’usage d’un persona peut être légitime comme dans le cas de tests d’un programme informatique ou d’une stratégie marketing.

L’usage de personas en grand nombre pour induire une personne lambda en erreur constitue un usage qui peut être considéré comme contestable.

Les grandes puissances comme les USA, la Chine et la Russie pratiquent cela à grande échelle en appui de leur stratégie de puissance. Par exemple, le 50 Cent Party est un groupe employé par le gouvernement chinois pour poster massivement des messages favorables au gouvernement et donner l’impression d’une adhésion sur différentes plateformes comme des blogs et des forums. Leur nom viendrait de la somme perçue pour chaque message posté: 50 centimes de Yuan.

Ce groupe forme de très nombreuses personnes qui exercent cette activité en tant que complément de revenus.

Ce groupe est intervenu dans la gestion de crise médiatique de nombreuses catastrophes en Chine. Leur nombre pourrait atteindre les 300 000 agents.

 

 

Les avis de consommateurs

 

Les avis de consommateurs sont un marché de plus en plus compétitif notamment à cause de la course aux commentaires. On estime qu’un tiers des avis de consommateurs sont faux.

Sachant que de plus en plus d’internautes se fient aux avis de consommateurs il est primordial pour les entreprises de «crédibiliser» leurs avis pour leur donner toute leur valeur. Certaines entreprises se sont donc lancées dans la certification et la validation d’avis de consommateurs. Ce secteur va nécessairement se développer pour permettre aux sites qui les utilisent de regagner en crédibilité.

 

 

Des parades !

 

Certains éléments concrets permettent d’alerter le lecteur sur les techniques d’astroturfing: 

 

1. la localisation géographique et technique des votes/posts: un nombre trop important de votes provenant tous d’une adresse IP identique ou au contraire qui viennent de lieux trop différents ou trop éloignés qui n’ont rien à voir avec le sondage doit alerter le responsable du site.

 

2. La rapidité et la régularité des votes/posts: des votes qui seraient concentrés sur une courte période (n votes par minute) ou dont la régularité est trop grande (toutes les n minutes) doivent alerter l’administrateur du site.

 

3. La création du compte utilisateur: parade possible mais qui ne sera efficace que si les captcha sont différents et complémentaires.

 

4. Le nom d’utilisateur: des noms ou des surnoms qui ne correspondent pas à la localisation ou à la sous-culture du site seront identifiés rapidement.

 

5. Les Captcha: ces tests, souvent des lettres biscornues à déchiffrer, sont sensés permettre de différencier un humain d’une machine et donc limiter les risques de triche.

 

6. La grammaire, le champ lexical: la récurrence de certains termes ou des termes hors de propos doivent également alerter. La répétition de certaines fautes d’orthographe doit également interpeller l’administrateur.

 

7. Le temps de rédaction du message, le temps de vote: un long message posté en quelques secondes doit également être pris en compte.

 

 

Ces parades ne sont pas en général suffisantes car de nombreux hackers utilisent des machines virtuelles pour supprimer les différentes traces de connections à la fin de chaque session.

 

 

Errare humanum est

 

Comme souvent dans l’informatique la clé se situe au niveau de l’interface chaise - clavier, c’est-à-dire au niveau humain. La qualité du sondage va dépendre du niveau de connaissance du programmeur en matière de manipulation de sondage.

A cela s’ajoute le fait que sur le plan humain il est difficile de gérer plusieurs identités en même temps sans faire d’erreurs. Même avec un logiciel bien conçu, la plus grosse difficulté du persona management reste la gestion de la «cohérence mentale» des opérateurs sur la durée. Sur un plan plus général il faut que le ratio contributeur réel/persona soit en dessous d’un certain seuil, notamment dans les communautés où les membres sont peu nombreux, pour ne pas être suspect.

Le risque principal est donc plutôt lié à un défaut d’analyse de l’environnement initial de la cible.

Commenter cet article